La grosse colère de Payet contre ses supporters – Football.fr


0
0Shares

Dimitri Payet a vivement condamné les débordements dont se sont rendus coupables certains spectateurs du Vélodrome, dimanche, lors du Clasico. Et plutôt deux fois qu’une…

Les appels au calme de Pablo Longoria et Dimitri Payet. Comme le craignaient le président et le capitaine de l’Olympique de Marseille, le Clasico disputé dimanche face au PSG en clôture de la 11e journée de la Ligue 1 a donné lieu à de nombreux débordements. Le ton avait d’ailleurs été donné avant même le coup d’envoi de la rencontre avec plus d’une centaine de supporters phocéens tentant d’entrer de force dans l’enceinte du Stade Vélodrome. Et si le cordon de la CRS a résisté à la charge, un commissaire, touché au visage par un projectile, en a été quitte pour terminer sa soirée à l’hôpital.

Lire aussi : L’OM meilleur que le PSG ?

 

Durant le match, les joueurs parisiens ont vu pleuvoir des projectiles, entre boulettes de papier, briquets ou bouteilles et un supporter marseillais est même parvenu à pénétrer sur la pelouse pour courir après Lionel Messi. Des débordements qui n’ont pas été du goût de Dimitri Payet, qui n’a pas hésité à fustiger le comportement des fautifs. Et après un premier coup de gueule au micro de Prime Vidéo, le Réunionnais en a remis une couche en zone mixte.

Il faudra des sanctions et de vraies sanctions

« Je vais remercier ceux qui sont venus, qui ont joué le jeu et qui ont été exemplaires parce qu’on ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau, il faut savoir faire la différence. Après, pour d’autres malheureusement, j’ai vu des bouteilles, j’ai vu des chargeurs, j’ai vu des briquets, des choses que j’ai déjà vues contre moi, donc je sais ce que c’est… », a-t-il ainsi pesté dans des propos relayés par La Provence, ajoutant : « On a appelé au calme, moi-même, le président. Malheureusement, il y en a toujours certains qui peuvent déraper. Mais on ne peut pas dire que ce sont des supporters de l’OM. On sait ce qu’on risque, on risque de perdre des points et il ne faudra pas pleurer en fin de saison s’il nous en manque un ou deux, donc on ne peut pas dire que ces gens-là aiment l’OM et sont supporters du club parce qu’ils peuvent nous pénaliser. »

Et Dimitri Payet était si remonté qu’il n’a pas hésité à réclamer des sanctions fortes contre ses supporters. « Je suis désabusé. On sait qu’on est attendus, regardés. Malheureusement, il y en a encore qui arrivent à le faire, je ne comprends pas. Après, je l’ai déjà dit et je le redis, il faudra des sanctions et de vraies sanctions, pas des sanctions comme on a eu. On l’a vu encore à Saint-Etienne ce week-end. On ne peut plus accepter ça ou alors il faut attendre qu’il y ait quelque chose de vraiment grave… Il faut prendre des décisions », a-t-il lancé. Des propos qui ne devraient pas manquer de faire réagir.

Lire aussi :Messi, c’est de pire en pire…Pochettino défend NeymarL’impuissance du PSG résumée en une stat

0 0 votes
Évaluation de l'article
0Shares

Like it? Share with your friends!

0
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x